Le coeur en larmes

Faustine - 12 octobre 2016

Soirée loose : mode d’emploi

Faustine - 12 octobre 2016

Les textos : quelle prise de tête!

Faustine - 12 octobre 2016
lettre-d-amour-celibattante-the-good-match
celibattante-the-good-match-plan-loose-plan-cul
blog de celibataire-celibattante-vbm
[Marre du célibat ? Découvrez la 1ère communauté dédiée à trouver l'Amour, c'est national, sérieux et gratuit !

Si, si, on l’a toutes fait : l’interprétation du SMS. Dieu nous a fait un cerveau alors autant s’en servir ! C’est à ce moment-là que je me dis que je regrette de ne pas être écervelée.

Célibattante dans l’âme, je cherche aussi l’amour. L’amour d’un homme, l’amour de mon prochain, l’amour câlin, l’amour toujours.

Et puis, un jour, à force de fréquenter nos sites de rencontre préférés, on fait une rencontre… LA rencontre.

Oui, enfin celle qu’on pense être LA bonne. Et puis, pourquoi pas ?

 

Premiers échanges, premiers mots doux, premiers smiley (vous savez celui avec le cœur qui vous fait penser qu’il vous aime)…

Je ne sais pas vous, mais je me rappelle, il y a quelques années, quand les émoticônes ont fait leur apparition. Et moi, en tant que réac à mort sur l’orthographe et la grammaire, autant dire que je trouvais cela totalement désuet… et puis quoi ? Quelques années à peine plus tard, voilà qu’il n’y a plus un seul de mes textos qui part sans émoticône. Mais bon, là n’est pas tout à fait mon point.

Je reprends donc cette fameuse rencontre qui se déroule hyper bien.

La relation s’établit.

 

On sait que nous sommes bien ensemble et on sait qu’on veut faire un bout de chemin ensemble… « elle est pas belle la vie? » me direz-vous ! Mais tout cela est sans compter sur mon côté sombre. Si, je vous assure et je pense que nous sommes beaucoup à l’avoir.

Ce fameux côté sombre qui fait que votre mec vous répond à la « va vite » et OHHHHHH malheur, horreur !!!! Il n’a pas mis le petit émoticône avec le cœur, il a mis une virgule à la place d’un point… Alors, mon cerveau de scénariste (j’ai d’ailleurs bon espoir de remporter un Oscar dans un avenir proche) se met en ébullition et j’imagine toute sorte de chose :

  • ça y est, il me trompe;
  • il a rencontré une autre femme;
  • il ne m’aime plus;
  • merde, j’ai fait brûler le plat hier soir, il va me larguer car je suis mauvaise cuisinière;
  • je lui avais promis d’arrêter de fumer et il a senti que je fumais en cachette..c’est la fin;
  • si cela se trouve c’est un extra-terrestre qui répond à sa place… pis, tiens, son ex a volé son téléphone et c’est elle qui répond à sa place dans le seul et unique but de le récupérer !

Qui ne s’est jamais mis la ratte au court-bouillon parce qu’une virgule était mal placée ?

 

Qui osera dire qu’elle ne s’est jamais posé un milliard de questions car « Je te jure Chloé, il ne m’a jamais fait cela avant. Jamais au grand jamais il n’a mis plus de 10 minutes avant de répondre à mon texto. J’en suis sûre maintenant, c’est la fin, il va me larguer ».

Qui n’a jamais vécu ces moments d’angoisse si intense, qui vous prennent aux tripes, vous font trop fumer, trop boire… et donc imaginer des choses encore pire?

Alors, bref, les filles, (et là, j’avoue… j’utilise cet article pour faire ma propre psychanalyse, désolée d’avance) il nous faut prendre du recul.

 

Soyons plus fortes (Méthode Coué) : IL VA REPONDRE.

D’ailleurs, si je devais calculer le nombre d’heures pendant lesquelles je me suis pris la tête pour des réponses qui n’arrivaient pas ou des interprétations sauvages, je suis assez sûre que je suis pas loin de la moitié de ma vie !! :-)

Alors bref, je fais mon auto-psychanalyse :

  • arrêtons de crier avant d’avoir mal;
  • arrêtons de nous poser un milliard de questions;
  • arrêtons de nous raccrocher au malheur parce qu’il est vachement plus confortable que le bonheur;

Le bonheur? Ben, oui, normal, je le connais à peine celui-là !!

 

C’est qui déjà ? Comment vous dîtes ? Bonheur ? Non moi connais pas, désolée.

Alors mon cher Anatole France, désolée de te contredire, mais ta citation :

« Le malheur est notre plus grand maître et notre meilleur ami.

C’est lui qui nous enseigne le sens de la vie»

Soit ! Mais autant dire que je le connais bien. J’ai bien vu à quoi il ressemblait et je répondrais simplement par ces quelques mots de Freud :

« Le bonheur est un rêve d’enfant que l’on réalise à l’âge adulte »

Maintenant je suis grande et je veux simplement être heureuse.

Alors petit cerveau, s’il te plait, mets un peu la sourdine

et laisse-moi simplement vivre l’instant !

 

 

35ans.fr