Very Bad Match #VBM #7

Inspi by Josy - 14 février 2017

Entre filles sous le soleil de la Martinique

Inspi by Josy - 14 février 2017

Maso et #FashionAddict : Vive les Soldes!

Inspi by Josy - 14 février 2017
very bad match de rencontre sur les sites de rencontre de celibattante
martinique pour celibattante
articles de soldes de celibattante 35 ans
[Marre du célibat ? Découvrez la 1ère communauté dédiée à trouver l'Amour, c'est national, sérieux et gratuit !

Les deux premiers mois de l’année sont, dans la tête de toutes bonnes fashion addict qui se respectent, synonymes de cohue dans les magasins, de bousculades en tout genre et autres réjouissances … oui mesdames, ce sont LES SOLDES ! Aaaahhhhhhhh !

En grande dépensière que je suis, je me suis donc littéralement jetée, dans un premier temps sur les ventes privées internet, puis en magasin. 

Je vous fais donc le bilan de ce début d’année à la recherche de (ou des) perle(s) rare(s)… oui parce qu’on n’a jamais trop de fringues!

soldes-celibattantes-35 ans-vide dressing

Premier pas et premiers frémissements au vu des offres alléchantes que proposent nos chers (et parfois tendres) sites internet habituels.

 

Une semaine avant le début officiel des soldes, c’est la guerre qui commence entre eux à base de flopée de mails, SMS et de pubs bien voyantes sur les réseaux sociaux. ZARA, H&M et leurs copains garderaient-ils en mémoire mon historique de recherches ? Possible …

Après avoir fait un premier tri, je me connecte sur mes sites fétiches et le constat est sans appel … décevant :( 

Soit les articles soldés sortent tout droit de la penderie de ma grand mère, soit je ne suis pas douée pour dénicher les bonnes affaires. Je fais quand même quelques paniers avec un ou deux basiques mais sans grande conviction. 

Vous savez le fameux « panier » qu’on ne valide jamais ?!? 

Mais le mot abandonner ne fait pas partie de mon vocabulaire, et ce serait lâche face à l’ennemi. 

Je cherche, je fouine, je compare, je m’inspire de quelques blogueuses mode ( bizarrement ça ne rend jamais pareil sur moi … ) et j’en reviens toujours à la même réflexion : c’est quand même mieux quand on peut essayer ! 

Bilan des courses en ligne : 27 paniers créés, zéro validé, perte de temps considérable et frustration maximale… sans oublier les 52 spams à effacer de ma boîte mail. 

Deuxième essai, je me bouge et je décide de m’aventurer dans les magasins.

 

Pleine d’espoir, je pousse la porte de Promod et Mango. Et là c’est l’effroi, la nouvelle collection trône fièrement sur les 3/4 de la surface de la boutique. Comment résister ?  La tentation est à son comble mais le froid dehors me ramène à la raison. Devoir attendre deux mois avant de pouvoir porter cette petite robe à fleurs « so cute », très peu pour moi. Avouons le, fringue achetée, immédiatement portée. 

Mais que vois-je au fond du magasin? Dissimulées derrière des dizaines de nanas en furie, elles sont donc là, LES SOLDES !!!

J’ai peur mais je m’y aventure tout de même, je suis venue pour ça après tout. 

Et là, la bataille commence !!!

Je repère le portant de pièces à ma taille (oui car pendant les soldes, les fringues sont rangées par taille, de la plus petite à la plus GROSSE, histoire de bien te rappeler que tu n’as pas la taille mannequin ), je me dirige donc vers la droite … eh oui pas de bol, je ne fais pas un 34 fillette. C’est à ce moment précis que l’excitation redescend, ce moment précis où tu dois réussir à repérer un article sympa parmi des tonnes et des tonnes (non je n’exagère pas) de morceaux de tissus emmêlés les uns aux autres. Et quand enfin je trouve un petit top digne de ce nom, histoire de ne pas rentrer sans rien, je me rend compte qu’une autre main que la mienne est posée dessus et qu’il va falloir se battre. Oui oui c’est une vraie bataille ces soldes… 

Quant à la queue en cabine, j’ose à peine en parler. 30 minutes d’attente pour qu’on me dise tout près du but : «  c’est trois articles maximum » … pas de bol, j’en ai pris quatre. Je fais donc un choix et je commence mes essayages peu convaincue par ma sélection. Une robe, un pull et un chemisier ( qui lui n’est pas en soldes … Chut ! ). Coup de chance, les trois articles me vont. Victoire ! 

Dernière étape avant de retrouver l’air pur, le passage en caisse. C’est là où tu penses payer 20 euros parce que les soldes ça vaut le coup… mais pas du tout. La vendeuse commence à m’expliquer que ça c’est -70% uniquement si je prend ça avec … et que la promotion ne se fait que si j’ai cinq articles dans mon panier … blablablaaaaaaahhhhhh ! 

Au final, je prend tout parce que j’en ai marre, je paie 70 euros donc je finis fauchée et je sors du magasin complètement lessivée. Vous trouvez que j’exagère ? Bon, ok, peut être un peu 😉 

Deuxième bilan « soldesque » : un mal de tête mais quelques pièces à ajouter à mon dressing tout de même. 

Comme je suis têtue, j’ai quand même réussi à dénicher 2-3 articles soldés ( et 1 non soldé évidemment ).

En bref, ce qu’il faudra retenir pour le prochain round : 

 

  • Etre très réactive et dégainer la carte bleue dés le premier jour des soldes pour éviter que les meilleures pièces ne vous passent sous le nez
  • Faire abstraction de la nouvelle collection qui vous fait de l’oeil et garder son objectif premier en vue, faire des économies !
  • Se préparer à fusiller du regard la première pétasse que essaiera de vous voler LA petite robe ! 
  • Faire le plein d’efferalgan pour le difficile retour à la maison 
  • Ne pas trop en attendre car on est souvent déçu de la récolte ( comme dans plein d’autres situations d’ailleurs ) 

Comme on est un peu maso, nous les femmes,

je ne dirais qu’une seule chose, vivement les soldes d’été :-)  

Retrouvez les inspirations de Josy sur Instagram ou sur sa page FB!

  • Charlotte Lgb

    Super article, maintenant je sais que je ne suis pas un cas isolé ^^
    Et au passage, ce petit top Promod est canon :-)

35ans.fr