Offre-moi une étoile, je t’offrirai mon coeur

Sarah du Breuil - 10 octobre 2016

Les textos : quelle prise de tête!

Sarah du Breuil - 10 octobre 2016

Le coeur en larmes

Sarah du Breuil - 10 octobre 2016
etoilecouplecelibattantethe-good-match
blog de celibataire-celibattante-vbm
lettre-d-amour-celibattante-the-good-match
[Marre du célibat ? Découvrez la 1ère communauté dédiée à trouver l'Amour, c'est national, sérieux et gratuit !

« Qui me dira des mots d’amour qui font si bien du mal ?

Qui me voudra avec le nez rouge et le cœur en larmes ? » 

Je me souviens de cette superbe chanson de Nicole Croizille. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à l’écouter…un moment magique de poésie et de douceur. Magiques mais qui font resurgir en ma meilleure amie des émotions bien présentes.

Aujourd’hui, son cœur est en larmes…

Alors, elle voudrait adresser ces mots à l’homme qu’elle aime du plus profond de son être…

« Mon amour, comprends-moi.

Je n’en peux plus de vivre dans l’attente. Dans ton attente. Dans l’attente d’être choisie ;

Je n’en peux plus de me demander si tu penses à moi malgré tes silences, tes absences ;

Je n’en plus de t’imaginer t’endormir dans les bras d’une autre ;

Je n’en peux plus de rêver à nous mais de ne pas le vivre ;

Je n’en peux plus de me donner entière et de ne recevoir qu’une infime partie de toi, de ta vie ;

Je n’en peux plus de ton duo et de ma solitude ;

Je n’en peux plus d’évoluer dans l’ombre ;

Je n’en peux plus de vouloir décrocher les étoiles pour quelqu’un qui n’arrive pas à décrocher la lune ;

Je n’en peux plus de savoir pour deux, imaginer pour deux, vouloir pour deux ;

Je n’en peux plus de pleurer seule le soir et de donner le change le lendemain ;

Je n’en peux plus de ne prendre uniquement ce que tu veux bien me donner ;

Je n’en peux plus d’être jugée, coupable et blâmée ;

Je n’en peux plus de me contenter des miettes ;

Je n’en peux plus d’espérer ;

Je n’en peux plus d’être rongée par l’angoisse des week-ends et vacances ;

La force aujourd’hui je ne l’ai plus.

Je voudrais te crier :

Aide-moi. Aide-nous. Ne me laisse pas partir. Rattrappe-moi.

Dis-moi. Dis-moi que pour moi tu n’auras plus peur.

Que pour moi tu te battras.

Que tu feras de ton monde notre monde .

Aujourd’hui, mon amour, mon cœur est en larmes…mais je ne partirai pas.

Car j’aime ces moments volés passés avec toi. Ces moments de grâce, intenses et passionnels.

J’aime celui que tu es. Ton corps, ton âme et ton esprit.

J’aime que tu me fasses rire, sourire, vibrer, voler.

Non je ne partirai pas.

Mais je t’en conjure mon amour, aime moi toute entière. 

La vraie vie, une relation de couple n’est pas constituée exclusivement d’ébats passionnels. Il y a aussi le quotidien, les petits tracas, la fatigue. Et tout ça je veux les partager avec toi. Chaque jour. Chaque minute. Dans notre éternité.

Les rendez-vous dans l’ombre, le cœur qui bat la chamade,

les courriels enflammés nous font voler si haut, certes.

Mais crois-moi, notre amour mérite d’être vécu en plein soleil.

 

A T. de la part de E.»

35ans.fr