Je l’ai voulu, je l’ai eu….

Pia S' - 2 avril 2016

Une dernière fois

Pia S' - 2 avril 2016

La Célibattante et son Banquier

Pia S' - 2 avril 2016
celibattante-peur d aimer-couple
emmene moi-amour-aimer-celibattante-angoisse-reve-cauchemar
banquier-celibattante-shopping-sorties-soirees
[Marre du célibat ? Découvrez la 1ère communauté dédiée à trouver l'Amour, c'est national, sérieux et gratuit !

Mon banquier, il m’adore ! Il n’est pas vénal ! Je suis pauvre. Pas Cosette quand même.

Entrées régulières et les sorties qui vont avec…surtout les sorties en ce moment d’ailleurs. Un sujet entre nous, j’y reviendrai.

Donc, mon banquier me téléphone très (très très) régulièrement.

De moins en moins, c’est vrai.

Au début, on ne se connaissait pas bien. Il en profitait pour me dire tout un tas de méchancetés rapport à des soldes négatifs et tout un tas de trucs méga désagréables (mais pour qui il se prend celui-là? je ne vais quand même pas lui rendre des comptes, ce serait un comble :-) )

Maintenant, il a appris à me connaître.

 

Il sait comment je suis : les Uber et autres Autolib n’ont plus aucun secret pour lui !

Il ne comprend pas vraiment. D’autant plus qu’il a vu passer dans mes comptes ma nouvelle voiture : une belle Golf hybride, pour ceux que ça intéresse. Lui, il est passionné par les autos !

Mon banquier aime les voitures. Il me l’a dit à l’occasion d’une intéressante conversation pendant laquelle il m’exposait ses entrées d’argent supplémentaires. Il achète, retape et revend des voitures. Comme quoi, la banque mène à tout !

Mon banquier me dit que je sors trop.

 

On s’entend bien maintenant, il peut se permettre !

J’ai beau lui expliquer que passer la soirée seule à la maison avec mon chat et un livre me déprime, il ne veut rien entendre. Il ne voit pas que j’en aurais plus cher en psy et en médoc !

Pourtant, il ne veut pas en démordre. Mon Dieu, ce qu’il est raisonnable !

Maintenant, il m’appelle par mon prénom.

 

Parallélisme des formes oblige : je fais pareil.

_ « Frédéric« , lui dis-je, « comment allez-vous ? »

Il va bien plutôt bien même s’il est triste maintenant que je me suis assagie !

Il ne m’appelle plus qu’une fois par mois pour me faire coucou :-)

Il appelle cela « faire du phoning » dans son jargon. Mon Dieu que l’expression est vilaine.

Dans le mien, il est question de hard close ! C’est plus fun. Il y a aussi, l’EBITDA très laid, je vous l’accorde.

Bref, j’en profite pour demander à Frédéric des nouvelles de sa famille.

Ma chère mère serait fière !

Je m’épanche un chouïa au passage, sur mon déni du divorce et mes dépenses !

 

_ « Qu’est ce que je peux claquer! J’en suis consciente mais vous savez Frédéric,  il paraît que c’est normal . C’est la phase post-traumatique »

C’est vrai que faire la belle dans les boutiques et en ressortir avec 15 sacs au bras et la dame qui te tient la porte, ça donne du baume au cœur.

Lui, il est toujours force de propositions sur mes réductions de coûts ! Têtu le monsieur.

Par exemple, il ne comprend pas mon poste « Séphora ». WTF?!

J’ai beau lui expliquer comment fonctionnent les Célibattantes,

les dates et tout ça…et tout ça, et tout ça… :

CA LUI ECHAPPE. Très cartésien le monsieur.

Heureusement qu’il ne m’a pas vue à la TV avec mes copines ! Il m’aurait fait une syncope !

Tu passes à la télé, faut mettre le paquet pour 1 minute 30. Ben ouai, tout le monde sait que ça grossit et enlaidit (la radio pour ça c’est carrément mieux. Mais bon là, c’était la télé, too bad !).

Sur les appli, tu as aussi les messages des petits jeunes de 25 ans.

Toi, du haut de ta maturité, il faut que tu assures ! Du coup, passage obligé par le bar express maquillage qui va bien.

Tu en profites pour faire le plein de crème anti-âge…plus la manucure…pluss l’épilation…plusss le soin relaxant. Parce que tout ça est extrêmement stressant !

Il ne comprend pas !

 

Vous, vous me suivez n’est-ce pas ?

Le budget PV et fourrière lui échappe également. Décidément, il ne comprend pas grand choses aux femmes Frédéric. Le banquier est carré, terre à terre et droit dans ses bottes.

La Célibattante est plus qu’à la bourre pour son rencard et se gare donc n’importe où.

Le quart d’heure parisien c’est bien mais la presque heure parce que le baby sitter est arrivé en retard, là ça craint !

Surtout pour une première rencontre.

Les mecs sont compréhensifs mais faut pas pousser !

Donc entre mon banquier et moi, un fossé d’incompréhension.

Pour autant, je l’aime bien. Frédéric si tu m’entends…

Il se la joue paternaliste sympa et me remonte les bretelles gentiment.

 

Ils ne sont pas tous comme ça, je sais bien.

Alors, j’en profite un peu mais pas trop. Parce qu’une Célibattante est à la tête de sa petite entreprise (maison, enfants, écoles et tutti quanti…).

Alors faut pas déconner avec ça !

Mais bon quand même, les rencards, c’est sacré.

Et quand t’es bourrée, mieux vaut ne pas conduire.

Bon, tout ça, je ne lui dis pas, il ne comprendrait pas !

 

35ans.fr