Merci de me quitter, c’est une chance!

Julia OB - 14 mai 2017

1-2-3 soufflez

Julia OB - 14 mai 2017

Besoin d’un break ? Have a week-end in Dublin!

Julia OB - 14 mai 2017
femme qui medite dans la nature
femme yoga plage
dublin voyage fete
[Marre du célibat ? Découvrez la 1ère communauté dédiée à trouver l'Amour, c'est national, sérieux et gratuit !

Vous aimeriez partir quelques jours mais personne ne peut/veut vous accompagner ? Votre sœur s’est remise pour la cinquante-douzième fois avec son ex, votre meilleure copine numéro 1 vous a trahi en sortant du clan des célibataires et n’est jamais dispo, votre meilleure amie numéro 2 n’a toujours pas divorcé et votre collègue préférée est à sec niveau budget ? Vous seriez presque désespérée au point de demander à votre mamounette de vous accompagner ?

La solution pour une célibattante ? Un week-end en solo à Dublin !

Oui les copines, on peut faire ça seule ! Vous ne connaissez personne là-bas donc aucune raison d’être gênée. Vous baragouinez trois mots d’anglais ? L’accueil chaleureux des Irlandais tolèrera votre piètre accent et se pliera en quatre pour vous aider.

Niveau budget…

 

  • Deux compagnies aériennes low-cost, Ryan Air et Aer Lingus, vous proposent des allers-retours réguliers vers Dublin pour le prix d’une ou deux paires de chaussures (selon votre magasin-fournisseur officiel !).
  • Et en ce qui concerne le logement, que vous soyez plutôt hôtels, B&B ou auberges de jeunesse (Booking.fr) ou nuitées chez l’habitant (Airbnb.fr), séjourner à Dublin n’est pas excessif. L’équivalent d’un beau sac à main couvrira la dépense !

En résumé, pour deux nuits vols aller-retour inclus, vous pouvez vous en sortir pour 200€.

A propos des frais sur place, optez pour les bons plans !

Dès l’arrivée à l’aéroport, évitez le taxi ou les navettes, choisissez le bus de ville. Vous pourrez prendre au choix un des deux bus jaunes à étage qui vous conduira en centre-ville en trente à quarante minutes : le n°41 et le n°16. Le plus : ils proposent la WiFi gratuite à l’intérieur. Attention ! Prévoyez l’appoint car vous paierez vos 3.60€ en espèces directement dans un monnayeur.

En ce qui concerne la nourriture…

 

Toutes les cuisines du monde et toutes les formules sont représentées.

Oubliez les régimes, ce week-end, ON PRO-FITE !

  • Pour le petit-déjeuner ou la pause goûter, entrez dans l’une des nombreuses supérettes Spar ou Centra qui proposent des boissons chaudes ou fraîches et des pains, viennoiseries, muffins ou donuts « Cuisine Française » pour vous régaler ! Pour les adeptes, il y a plusieurs Starbucks en centre-ville.
  • Pour le déjeuner, les grandes enseignes de fast-food (Mc Do et Burger King) sont présentes dans chaque grande artère, parfois même deux fois, et vous permettront de manger rapidement avec un petit budget. Dans la même optique, vous pouvez vous rendre chez Ann Bakery, dans chacune des rues faisant face au Spire (monument central de Dublin sur O’Connel St.), pour manger une salade ou un sandwich et vous faire plaisir avec une douceur pour moins de 10€.
  • Si vous avez envie de tester la spécialité irlandaise, le faTHE CELLAR-DUBLINmeux « Fish and chips », deux adresses à vous conseiller : The Church, tout au bout des rues piétonnes Henry St. et Mary St. face au Spire, ce bar-brasserie propose des plats typiques et des cocktails dans un cadre étonnant (ancienne église). Certains soirs, des spectacles sont organisés (concerts, danses traditionnelles, etc…). Le plus : allez visiter les toilettes au sous-sol. Non ce n’est pas une blague, elles valent le détour ! Et descendez encore quelques marches pour découvrir la boîte « The Cellar », propice aux rencontres…  Autre adresse de Fish and Chips : Leo Burdock dans le quartier de Temple Bar. Ambiance plus décontractée et traditionnelle style pub, un des meilleurs Fish and Chips du monde !
  • Vous souhaitez vous faire plaisir dans un « vrai » restaurant ? La plupart propose une formule Early Bird : un menu complet à bas prix à condition de venir tôt (servie jusqu’à 19h ou 19h30 selon les restaurants). Italien, indien, libanais, mongol,… Quelle que soit votre préférence, il y aura forcément une table qui vous tentera !

Pour sortir…

 

  • Pour la soirée, si vous longez Capel St., la rue de la brasserie The Church en directiondublin pub de Liffey River, vous arriverez au PantiBar. Ce bar à cocktails « gay friendly » est ouvert à tous avec ambiance assurée ! Les Irlandais sont très ouverts et festifs et ne vous laisseront pas seule longtemps dans votre coin, en tout bien tout honneur.
  • Si vous voulez tester une ambiance plus rétro-chic, continuez et traversez la rivière par Ha’Penny Bridge, le plus célèbre pont du Dublin. En face se trouvera Merchant Arch, l’entrée du quartier de Temple Bar. Mais avant d’aller vous perdre dans les méandres des folles nuits dublinoises, longez le quai sur la droite. Là vous arriverez au Liquor Room et découvrirez dans les sous-sols, une ambiance maison close avectemple bar dublin petites alcôves, velours et lumières tamisées. Et une carte à cocktails digne d’une Bible qui sera appréciée par les plus grands amateurs. Si vous êtes novices, n’hésitez pas à vous fier au serveur. Au risque de passer pour une fétichiste des toilettes, là aussi les pipi-rooms valent la visite ! A Temple Bar, les pubs s’enchainent ! Le plus grand et plus célèbre porte le nom du quartier et est toujours bondé, autant pour la distraction que pour l’intérêt touristique. Mais n’hésitez pas à en tester  d’autres comme The Quay ou The Auld Dubliner. Que vous soyez sportives ou pas, un soir de match de rugby, de foot ou de cricket, peu importe qui gagne, la joie et la bonne humeur seront de mise. Il n’y a pas joueur plus fairplay qu’un Irlandais !

A visiter…

 

Niveau vie diurne, vous ne manquerez pas d’activités !

  • Visitez le château de Malahide au Nord de Dublin ou la station balnéaire de Bray au Sud : les bus de ville vous transportent !merrion suare dublin
  • Si vous êtes plus tentées par Phoenix Park (le second plus grand parc citadin d’Europe) ou le jardin botanique, même mode de transport.
  • Pour les amatrices, la Jameson Distillery ou Guiness Storehouse sont mêmes accessibles à pied, du moins à l’aller, tout dépend votre état au retour !
  • Côté architecture, jetez un coup d’œil aux portes géorgiennes à Parnell Square ou Merrion Square.
  • N’hésitez pas à pénétrer le Post Office sur O’Connel St. Le siège irlandais de La Poste est un très beau bâtiment qui recèle l’histoire de l’insurrection de Pâques en 1916 dont il a été le quartier général. Attention ! Il est interdit de prendre des photos à l’intérieur.
  • Autre bâtiment : le fameux Trinity College où vous pourrez entrer librement dans la cour intérieure.
  • Enfin, si vous voulez voir le pied de nez des Irlandais envers les Anglais, allez visiter Dublin Castle, le château qui a été le siège du gouvernement britannique et dont certaines façades ont été repeintes en bleu, jaune ou rouge.

Se promener dans les parcs

 

phennix park dublinDublin, fidèle à la réputation de l’Irlande, est remplie de petits parcs et jardins.

Hormis Phenix Park, le plus connu est St Stephen Green, idéal pour se balader, nourrir les canards ou faire une pause déjeuner en bronzant. Car oui, il y a aussi des rayons de soleil à Dublin !

Les quatre saisons pouvant se produire en une seule journée, mon conseil niveau tenue vestimentaire est de toujours porter un vêtement à capuche en cas d’averse. Laissez tomber les parapluies, leur durée de vie est très limitée et vous croiserez pas mal de cadavres de ces petites choses.

Excursion en journée

 

Si vous êtes tentées par un plus grand bol d’air, des excursions sur la journée sont possibles vers le comté de Wiclow qui recèle un patrimoine naturel superbe (cascades, montagne, croix celtiques…).

Réservez votre tour auprès de l’office du tourisme de Dublin et vous rencontrerez la célèbre statue de Molly Malone.

Vous devenez impatientes, je vous vois venir…

Mais qu’en est-il du shopping ?

 

Eh bien il y a deux artères commerçantes principales :

  • Henry St. qui se prolonge sur Mary St. avec des enseignes comme Forever 21, shopping dublinH&M, Zara ou encore Penney’s (connue sous Primark en Europe). Cette enseigne (ma préférée !) vous propose des articles mode, chaussures, accessoires, beauté, maison, bref TOUT-TOUT-TOUT à des prix défiant toute concurrence !
  • Autre place : Grafton St., qui voit naître de nombreux artistes de rue, où vous trouverez Brown Thomas, River Island et au bout, le grand St Stephen Green Shopping Center dans lequel se trouve l’enseigne T.K.Maxx.
  • Pour les lectrices, rendez vous chez Eason sur O’Connel Street : trois étages de livres et magazines, jeux, jouets, cadeaux. Rien de tel pour se détendre pendant une averse ! Le top : le café au dernier étage pour optimiser votre pause.

Alors les célibattantes crapahuteuses, réservez vos billets, un week-end bonne humeur vous attend ! Coup de blues assuré au retour mais pour sûr, ce week-end à Dublin ne sera que le premier…

 

35ans.fr