L’Amour gagne t-il toujours?

Célibattante Anonyme - 14 novembre 2016

Le mariage : on ne m’y reprendra plus!

Célibattante Anonyme - 14 novembre 2016

Tu as joué…je me suis perdue

Célibattante Anonyme - 14 novembre 2016
celibattante-the-good-match-aimer-femme-sous-emprise
celibattante-the-good-match-aimer-mariage-divorce
celibattante-the-good-match-chagrin-d-amour
[Marre du célibat ? Découvrez la 1ère communauté dédiée à trouver l'Amour, c'est national, sérieux et gratuit !

Nous nous sommes rencontrés en mars dernier. Au début, je n’ai pas souhaité aller plus loin, parce que tu es plus jeune que moi. Je sais que toi, dès le départ, tu as eu un coup de cœur pour moi. Tu me l’as dit, et tu ne t’en ai jamais caché.

Les semaines et les mois ont passé, nous avons tous les deux fait notre vie chacun de notre côté, sans pour autant perdre le contact.

Fin août, nous avons commencé à flirter par messages interposés. C’est arrivé comme ça, sans prévenir. Je venais de me séparer d’un mec sans intérêt, et tu étais en couple depuis quelques semaines. En couple avec une femme pour laquelle tu n’éprouves aucun sentiment amoureux, comme tu me l’as si bien répété.

Nous nous sommes revus début septembre. Nous avons bu un verre et avons terminé la soirée chez moi.

Tout a changé ce soir-là.

Je me suis rendue compte de cette attirance que j’éprouvais pour toi, et qui avant n’existait pas. Ça aussi, c’est arrivé sans prévenir.

Ce soir-là, je n’ai pas cédé à tes avances … Je l’ai regretté. J’avais terriblement envie de toi. Mais tu étais en couple.

On s’est embrassé. Je t’ai dis que je pensais avoir des sentiments pour toi. Tu m’as répondu que tu avais besoin de stabilité et qu’il fallait cesser cette relation ambigüe. Tu étais soit-disant heureux dans ton couple.

J’ai compris et respecté ta décision.

Besoin de couper les pont pour t’oublier. Silence radio de 2 semaines.

Puis tu m’as recontactée. Et le flirt est reparti de plus belle. Alors que tu savais pertinemment ce que je ressentais pour toi.

Et moi, comme une conne, j’ai replongé.

Nous nous sommes revus. Un vendredi soir. Le 7. Tu es venu chez moi.

Et là, tout a basculé.

Cette fois, je n’ai pas réussi à te dire non.

Et j’étais tellement bien dans tes bras.

On a aussi beaucoup parlé cette nuit-là : tu m’as avoué que tu pensais très souvent à moi, mais que tu n’étais pas prêt à quitter ta copine. Tu m’as de nouveau dit que tu n’éprouvais pas de sentiments pour elle. Alors pourquoi est-ce que tu restes avec elle, dis-moi ?

Quand tu es parti, tu m’as dit que tu regrettais, et que tu ne savais pas si tu pouvais vivre dans le mensonge.

Tu m’as dit aussi que je jouais avec toi.

Ça, je t’avoue que je ne le comprends pas.

Quand j’ai voulu couper les ponts avec toi, c’est toi qui est revenu.

C’est toi, qui à chaque fois, viens chez moi, en sachant pertinemment que ça peut déraper à tout moment.

C’est toi, qui est en couple.

C’est toi, qui me dis que tu n’es pas amoureux de ta copine.

C’est toi, qui me dis que tu ressens quelque chose pour moi depuis que tu m’as rencontrée en mars dernier.

C’est toi, qui me mets tout sur le dos.

C’est toi, qui n’assume pas tes actes.

Depuis le 7 octobre dernier, depuis que tu es parti de chez moi, en pleine nuit, je n’ai eu aucune nouvelle de toi.

Et ce silence est assourdissant.

Si tu savais à quel point tu me manques. J’ai mis près de 3 semaines avant de changer les draps de mon lit, parce que mon oreiller sentait ton odeur.

Je commence à peine à me faire une raison et à commencer à avancer.

J’en ai passé des soirées à pleurer, seule chez moi, ou dans ma voiture.

J’en ai passé des soirées à penser à toi, à me demander ce que j’avais fait pour me retrouver dans cette situation.

Chaque fois que mon téléphone sonnait, j’espérais que ce soit toi.

Chaque fois que je rentrais chez moi, j’espérais te trouver devant ma porte en train de m’attendre.

Nous n’avons pas eu l’occasion de nous expliquer tous les deux, et de mettre les choses au clair.

Je ne sais pas où toi tu en es, ni même si tu es encore en couple. Je pense que oui, puisque tu as l’air de te complaire dans cette relation sans amour.

Je me demande juste si parfois tu penses encore à moi, et si j’ai au moins compté un peu pour toi.

Je me demande aussi, si un jour tu te rendras compte que tu as fait une énorme erreur en restant en couple avec elle.

Je suis passée par plusieurs stades depuis ce fameux 7 octobre.

Il y a eu la déprime, le déni, la colère (contre toi et contre moi), puis l’acceptation.

Malgré tout, tu me manques encore terriblement.

Tu as même réussi à me faire douter de moi. Je me suis dis que tu avais raison, que tout était de ma faute.

Et avec le temps, je me rends compte que même si j’ai eu tort de m’attacher à quelqu’un déjà en couple, ce n’est pas moi la fautive dans cette histoire. Et j’ai mis du temps à le comprendre.

C’est toi qui a merdé, pas moi.

Moi, je suis juste tombée amoureuse de toi.

 

S. #CélibattanteAnonyme

 

Marre des se faire avoir?

Rendez-vous sur The Good Match!

  • clocle

    Très jolie texte…je pense malheureusement que s’est un manipulateur qui ne pense qu’à lui… Bref bon courage pour trouver quelqu’un qui te mérite 😉

    • S.

      Merci beaucoup !!

35ans.fr